2017, le big bang de la mobilité bancaire 

Il y a un commencement à toute chose, c’est ainsi que 2017 marque l’année de changement pour le monde financier, particulièrement, celui de la mobilité bancaire. Si des discussions ont été mises en route pendant plusieurs années pour rendre possible cette réforme, 2017 réalise le vœu le plus chère des consommateurs, car il concrétise ce qui semblait impossible pour de nombreux sceptiques. Peut-on dire de 2017, le big bang de la mobilité bancaire ?

2017, le big bang de la mobilité bancaire

Le début de cette année fut marqué par de nombreux bouleversements, notamment, celui du 06 février portant sur la loi Macron, entrée en vigueur pour le plaisir de ses consommateurs. Cette loi ayant pour fin de faciliter le choix aux clients par rapport à une banque quelconque et d’augmenter la concurrence auprès des établissements bancaires.

2017, le big bang de la mobilité bancaire, ça se joue à peu de choses. Notons que nous sommes souvent clients d’une banque par affiliation à nos parents, ou simplement du fait de la proximité par rapport à notre lieu d’habitation. De ce fait, les consommateurs d’une banque donnée restent souvent clients à vie par peur des démarches assez longues que le processus de changement de banque engendre et des coûts exorbitants que cela nécessite.

De la rupture du cordon bancaire à ma propre banque

2017, le big bang de la mobilité bancaire ? C’est désormais possible de quitter facilement la banque de ses parents pour aller vers celle de son choix, il en va du processus de votre indépendance financière. Couper le cordon bancaire c’est effet l’innovation que vous propose la loi Macron en faisant de 2017, le big bang de la mobilité bancaire.

Changer de banque facilement

Les consommateurs étaient sceptiques face à cette innovation par le simple fait que les démarches de domiciliations, virements et autres opération ponctuels de changement de banque coûtaient une petite fortune.

Maintenant, il suffit d’un mandat de mobilité bancaire fourni par le client qui fait toute la différence, quitte à la banque d’origine de celui-ci de transférer toutes les informations utiles liées au changement, à la banque d’arrivée. C’est un procédé interbancaire qui se fait via le SEPAmail. Pour cela, il faut que la banque ait souscrit au service SEPAmail, pour que ces informations soient rendues en bonne et due forme,ce qui décrète 2017, le big bang de la mobilité bancaire.

fr ch be lu